• lundi , 27 mai 2019

Concours interne

Les concours internes de la police municipale

En règle générale, les concours se déroulent en deux phases: une phase d’admissibilité et une phase d’admission. Seuls les candidats déclarés admissibles par le jury à la phase d’admissibilité peuvent se présenter aux épreuves d’admission.

Retrouvez les conditions d’inscription aux différents concours sur l’article devenir policier municipal.

Sont détaillées ci-dessous les épreuves des concours internes permettant l’accès aux différents grades. Pour plus de renseignements sur les différents concours et accès aux grades, veuillez vous référer à la page devenir policier municipal (lien vers devenir PM).

Concours internes de Gardien-brigadier de police municipale

Il existe deux concours internes permettant l’accès au grade de Gradien-brigadier de police municipale comme le stipule le texte officiel.

  • le premier concours interne est ouvert aux Agent de surveillance de la voie publique (ASVP) ayant au moins 2 ans d’ancienneté
  • le second concours interne est accessible aux gendarmes et aux ADS (Adjoint de Sécurité) exerçant depuis au moins 2 ans

Les épreuves des deux concours internes sont les mêmes.

Il est attribué à chaque épreuve une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant. Les épreuves écrites sont anonymes et chaque composition fait l’objet d’une double correction.

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une des épreuves obligatoires d’admissibilité ou d’admission entraîne l’élimination du candidat.

ÉPREUVE D’ADMISSIBILITÉ

Rédaction d’un rapport établi à partir d’un dossier relatif à un événement survenu dans un lieu public.
Durée : 1h30
Coefficient 3

ÉPREUVES D’ADMISSION

Les candidats déclarés admissibles passent, dans des conditions garantissant leur anonymat, des tests psychotechniques non éliminatoires, élaborés et interprétés par des psychologues possédant les qualifications requises, destinés à permettre une évaluation de leur profil psychologique. Les membres du jury disposent lors de la première épreuve d’admission, pour aide à la décision, des résultats des tests passés par chaque candidat admissible.

  • Entretien avec le jury, à partir du dossier fourni par le candidat, permettant d’apprécier le parcours du candidat, sa motivation et sa capacité à exercer des fonctions d’agent de police municipale, ainsi que ses connaissances relatives à la déontologie de la fonction et à la répartition des rôles en matière de sécurité publique. Seul l’entretien donne lieu à notation. Le dossier n’est pas noté.
    Durée : 20 min (dont un exposé d’au plus 5 min)
    Coefficient 2


  • Des épreuves physiques
    a) Une épreuve de course à pied : 100m
    b) Une autre épreuve physique choisie par le candidat au moment de son inscription au concours parmi les disciplines suivantes : saut en hauteur, saut en longueur, lancer de poids ou natation (50m nage libre).
    Coefficient 1

Concours interne et Troisième concours de chef de service de police municipale

L’accès au grade de chef de service de police municipale peut se faire : soit par la voie du concours externe (lien vers concours externes), soit par la voie du concours interne, soit par la voie du « troisième concours »

Le concours interne est destiné aux agents comptant au moins 4 ans de service publics au 1er janvier de l’année du concours. Ce concours est ouvert :

  • aux fonctionnaires et agents publics des collectivités territoriales
  • au militaires
  • aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale

Un troisième concours est destiné aux candidats ayant exercés pendant au moins 4 ans:

  • une activité professionnelle, exercée dans des domaines correspondant aux missions dévolues aux chefs de service de la police municipale
    un mandat de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale
  • Une activité en qualité de responsable, y compris bénévole, d’une association

A chaque épreuve est attribuée une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant. Les épreuves écrites sont anonymes et chaque composition fait l’objet d’une double correction.

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une des épreuves obligatoires d’admissibilité ou d’admission entraîne l’élimination du candidat.

ÉPREUVES ADMISSIBILITÉ – CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS

  • Rédaction d’une note à partir des éléments d’un dossier portant sur une situation en relation avec les missions du cadre d’emplois. Cette épreuve doit notamment permettre au jury d’apprécier les capacités de synthèse du candidat et son aptitude à élaborer des propositions visant à apporter des solutions aux problèmes soulevés par le dossier précité.
    Durée : 3 h
    Coefficient :3


  • Épreuve écrite consistant en des réponses à des questions de droit public, portant notamment sur le fonctionnement des collectivités territoriales et les pouvoirs de police du maire, et à des questions de droit pénal.
    Durée : 3 h
    Coefficient : 2

Les candidats déclarés admissibles passent, dans des conditions garantissant leur anonymat, des tests psychotechniques non éliminatoires, élaborés et interprétés par des psychologues possédant les qualifications requises, destinés à permettre une évaluation de leur profil psychologique. Les membres du jury disposent lors de la première épreuve d’admission, pour aide à la décision, des résultats des tests passés par chaque candidat admissible.

ÉPREUVE D’ADMISSION – CONCOURS INTERNE

Entretien avec le jury ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel, permettant au jury d’apprécier sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois.
Durée : 20 minutes (dont 5min d’exposé au max)
Coefficient 3

ÉPREUVES FACULTATIVES – CONCOURS INTERNE

  • Épreuve orale de langue vivante, dans la langue étrangère que le candidat aura choisie au moment de son inscription : allemand, anglais, espagnol, italien, russe, arabe moderne, portugais, néerlandais, grec.
    L’épreuve consiste en la traduction en français, sans dictionnaire, d’un texte dans la langue choisie par le candidat, suivie d’une conversation dans cette langue.
    Durée : 15 minutes, avec 10 minutes de préparation
    Coefficient 1


  • Des épreuves physiques
    a) Une épreuve de course à pied : 100m
    b) Une épreuve physique choisie par le candidat au moment de son inscription au concours parmi les disciplines suivantes : saut en hauteur, saut en longueur, lancer de poids ou natation (50m nage libre).
    Coefficient 1

Les points excédant la note de 10/20 aux épreuves facultatives s’ajoutent au total des notes obtenues aux épreuves obligatoires et sont valables uniquement pour l’admission.

ÉPREUVE D’ADMISSION – TROISIÈME CONCOURS

  • Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur les acquis de son expérience et permettant au jury d’apprécier ses connaissances, son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois ainsi que sa capacité à s’intégrer dans l’environnement professionnel.
    Durée : 20 minutes (dont 5min d’exposé au max)
    Coefficient 3


  • Des épreuves physiques
    a) Une épreuve de course à pied : 100m
    b) Une épreuve physique choisie par le candidat au moment de son inscription au concours parmi les disciplines suivantes : saut en hauteur, saut en longueur, lancer de poids ou natation (50m nage libre).
    Coefficient 1

Tout candidat ne participant pas à l’une des épreuves obligatoires est éliminé. Pour chacun des concours, le jury détermine le nombre total de points nécessaires pour être admissible et, sur cette base, arrête la liste des candidats admis à se présenter aux épreuves d’admission. A l’issue des épreuves, le jury arrête dans la limite des places mises au concours une liste d’admission.  Un candidat ne peut être admis si la moyenne de ses notes aux épreuves est inférieure à 10 sur 20 après application des coefficients correspondants.

Concours interne de Directeur de service de police municipale

D’après les textes officiels, ce concours est ouvert aux fonctionnaires et agents publics, ainsi qu’aux agents en fonction dans une organisation intergouvernementale, pouvant justifier au 1er janvier de l’année du concours de 4 ans au moins de services publics effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique.

Il est attribué à chaque épreuve une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant. Les épreuves écrites sont anonymes et chaque composition fait l’objet d’une double correction.

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une des épreuves obligatoires d’admissibilité ou d’admission entraîne l’élimination du candidat.

ÉPREUVES D’ADMISSIBILITÉ

  • Un commentaire de texte portant sur un sujet d’ordre général relatif aux grands problèmes politiques, économiques, culturels ou sociaux du monde contemporain depuis 1945.
    Durée : 4 heures
    Coefficient 3 


  • Rédaction, à partir d’un dossier à caractère professionnel, d’une note permettant de vérifier les qualités d’analyse et de synthèse du candidat ainsi que son aptitude à dégager des solutions appropriées.
    Durée : 4 heures
    Coefficient 4


  • Questionnaire appelant des réponses courtes ou plus développées, portant sur le droit public : droit administratif, droit constitutionnel et libertés publiques.
    Durée : 3 heures
    Coefficient 3

ÉPREUVES D’ADMISSION

Les candidats déclarés admissibles passent, dans des conditions garantissant leur anonymat, des tests psychotechniques non éliminatoires, élaborés et interprétés par des psychologues possédant les qualifications requises, destinés à permettre une évaluation de leur profil psychologique. Les membres du jury disposent lors de la première épreuve d’admission, pour aide à la décision, des résultats des tests passés par chaque candidat admissible.

  • Une interrogation portant sur le droit pénal général et la procédure pénale. L’interrogation débute par un sujet initial tiré au sort par le candidat.
    Durée : 15 minutes, après une préparation de même durée
    Coefficient 3


  • Un entretien avec le jury permettant à ce dernier d’apprécier la personnalité du candidat, ses capacités et sa motivation à exercer des fonctions de directeur de police municipale, ainsi que ses connaissances techniques et professionnelles.
    Durée : 20 minutes
    Coefficient 5

ÉPREUVES FACULTATIVES

  • Une épreuve orale de langue vivante. Le candidat choisit lors de son inscription l’une des langues étrangères suivantes : allemand, anglais, espagnol, italien, russe, arabe moderne, portugais, néerlandais, grec. L’épreuve consiste en la traduction en français, sans dictionnaire, d’un texte dans la langue choisie par le candidat, suivie d’une conversation dans cette langue.
    Durée : 15 minutes, après une préparation de 10 minutes
    Coefficient 1


  • Des épreuves physiques :
    – une épreuve de course à pied
    – une autre épreuve physique choisie par le candidat au moment de son inscription au concours parmi les disciplines suivantes : saut en hauteur, saut en longueur, lancer de poids ou natation.
    Coefficient 1

Les points excédant la note de 10/20 aux épreuves facultatives s’ajoutent au total des notes obtenues aux épreuves obligatoires et sont valables uniquement pour l’admission.

Tout candidat ne participant pas à l’une des épreuves obligatoires est éliminé. Pour chacun des concours, le jury détermine le nombre total de points nécessaires pour être admissible et, sur cette base, arrête la liste des candidats admis à se présenter aux épreuves d’admission. A l’issue des épreuves, le jury arrête dans la limite des places mises au concours une liste d’admission.
Un candidat ne peut être admis si la moyenne de ses notes aux épreuves est inférieure à 10 sur 20 après application des coefficients correspondants.

Dispositions particulières – Valables pour tous les concours

Dispositions applicables aux femmes enceintes

Les candidates enceintes peuvent être dispensées, à leur demande, des épreuves physiques. Elles devront être en possession d’un certificat médical établissant leur état. Les candidates bénéficiant de cette dispense sont créditées d’une note égale à la moyenne des notes obtenues par l’ensemble des candidats au concours auquel elles participent.

Dispositions applicables aux candidats handicapés

La demande d’aménagement d’épreuves prévues par la réglementation (adaptation de la durée, aides humaines et matérielles) doit être faite par le candidat durant la période d’inscription au concours.
Ces aménagements peuvent être accordés aux personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi (titulaires de l’allocation aux adultes handicapés, d’une carte d’invalidité…) et, notamment, aux titulaires d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé délivrée par la C.D.A.P.H. placée auprès de la M.D.P.H.
Il appartient aux candidats souhaitant bénéficier d’aménagement d’épreuves de fournir :
la photocopie de la décision de la C.D.A.P.H. placée auprès de la M.D.P.H leur reconnaissant la qualité de travailleur handicapé ou la photocopie de tout document de la C.D.A.P.H. placée auprès de la M.D.P.H. leur reconnaissant le bénéfice de l’obligation d’emploi
un certificat médical délivré par un médecin généraliste agréé par le préfet du département de son lieu de résidence (si possible compétent en matière de handicap), confirmant la compatibilité de son handicap avec l’emploi de policier municipale et précisant l’aménagement nécessaire.
Les demandes d’aménagement d’épreuves devront être transmises au Service Concours du Centre de Gestion organisateur, dans les meilleurs délais.
Tout candidat atteint d’un handicap, ne demandant pas d’aménagement d’épreuves, doit s’assurer de l’accessibilité aux lieux d’épreuves.

Articles similaires

Laisser un commentaire