• lundi , 25 mars 2019

Trouver un emploi de policier municipal

Félicitations ! Vous avez réussi le concours de la police municipale. Il faut maintenant trouver un emploi!

Emploi police municipale

Les admis à un concours de la fonction publique territoriale, appelés “lauréats”, sont inscrits par ordre alphabétique sur une liste d’aptitude. À la différence des autres fonctions publiques, la réussite à un concours de la fonction publique territoriale n’est pas suivie d’une affectation automatique sur un poste. Par conséquent, il vous appartient de faire les démarches nécessaires auprès des collectivités sur l’ensemble du territoire pour trouver un emploi.

1. La liste d’aptitude

Cette liste atteste de la réussite au concours et elle revêt un caractère national. C’est la raison pour laquelle, le lauréat d’un concours ne doit figurer que sur une seule liste d’aptitude pour un même grade. En effet, si vous avez réussi un concours d’accès au même grade organisé par un autre centre de gestion, vous devrez choisir sur quelle liste d’aptitude vous voulez être inscrit. Pour cela le lauréat adresse, à l’autorité organisatrice de chacun des concours, dans un délai de 15 jours, une lettre recommandée stipulant sa décision d’opter pour l’une ou l’autre des listes d’aptitude.

La liste d’aptitude constitue un vivier de candidats pour les employeurs publics locaux.

Gestion et durée de validité de la liste d’aptitude

La liste d’aptitude est gérée par le centre de gestion organisateur du concours. La durée de validité de la liste d’aptitude est de deux ans. Elle peut être reconduite d’une année, voire de deux années supplémentaires pour les lauréats non nommés. Toutefois, pour bénéficier d’une réinscription sur la liste d’aptitude pour une troisième ou une quatrième année, le lauréat doit en faire la demande, par écrit, un mois avant le terme des deux premières années suivant son inscription initiale et au terme de la troisième.

A la fin de cette période de quatre ans, si vous n’avez pas été recruté, vous perdez le bénéfice de votre concours.

Allongement de la durée de validité de la liste d’aptitude: cas particuliers

Le décompte de cette période de quatre ans est suspendu pendant la durée des congés (parental, de maternité, d’adoption, de présence parentale et d’accompagnement d’une personne en fin de vie), ainsi que du congé de longue durée et de celle de l’accomplissement des obligations du service national. Il est également suspendu pour les élus locaux jusqu’au terme de leur mandat et lorsqu’un agent contractuel est recruté pour pourvoir un emploi permanent sur le fondement de l’article 3-1 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale alors qu’il est inscrit sur une liste d’aptitude d’accès à un cadre d’emplois dont les missions correspondent à l’emploi qu’il occupe. Le décompte de cette période de quatre ans est également suspendu pour la personne qui a conclu un engagement de service civique prévu à l’article L. 120-1 du Code du service national, à la demande de cette personne, jusqu’à la fin de cet engagement.

2. Être recruté

L’inscription sur une liste d’aptitude n’a pas valeur de recrutement. Il est nécessaire de faire vous-même les démarches auprès des collectivités pour trouver un emploi.

Comment contacter les collectivités?

  • en répondant aux annonces publiées sur internet ou dans la presse
  • en adressant des candidatures spontanées à des collectivités territoriales (CV + lettre de motivation)

Il est également possible de faire connaître aux collectivités vos C.V. et vos souhaits professionnels et géographiques, en adressant au centre de gestion votre demande d’emploi qui sera diffusée sur internet.
Certaines collectivités adressent parfois directement des propositions d’entretien d’embauche aux lauréats du concours (la liste d’aptitude mentionne les coordonnées personnelles des lauréats qui en ont autorisé la publication).

Voici quelques sites Internet où vous trouverez des offres d’emploi :

Sites des professionnels territoriaux :
www.cdg*insérer n° de département*.fr
www.emploi-territorial.fr
www.cap-emploi.fr
www.rdvemploipublic.fr

Site de la fédération nationale des Centres de gestion : www.fncdg.com

Sites commerciaux :
www.lagazettedescommunes.fr
www.emploipublic.fr

3. L’entrée dans une collectivité

Vos démarches ont abouti, vous avez trouvé un emploi. Vous allez être recruté en qualité de « stagiaire » dans le cadre d’emploi correspondant à votre concours

Qu’est-ce que la période de stage ?

Le stage est une période probatoire qui équivaut à une période d’essai et de formation, durant laquelle les aptitudes professionnelles de l’agent sont évaluées. Les actions de formation (intégration et professionnalisation) ont pour objectif de favoriser l’intégration du stagiaire dans l’environnement professionnel territorial.

Ces formations sont assurées par le CNFPT. A l’issue du stage d’une durée en principe d’un an, la collectivité employeur décide soit une titularisation, soit une prolongation de stage, soit, exceptionnellement, un licenciement.

Un agent stagiaire ne peut pas être muté dans une autre collectivité. La mutation, élément de carrière, ne concerne que les fonctionnaires titulaires. Dès votre nomination en qualité de stagiaire, il vous appartient d’informer le centre de gestion organisateur du concours afin qu’il mette à jour la liste d’aptitude.

Évolution de carrière

La carrière d’un fonctionnaire commence à la titularisation. La continuité de la carrière n’est pas interrompue par le changement d’employeur ni par le changement d’activité.

Tout au long de sa carrière, le fonctionnaire peut être conduit à occuper différentes positions statutaires : l’activité à temps plein ou à temps partiel, le détachement, la mise à disposition, la disponibilité, pour les principaux.

Chaque cadre d’emplois comprend un ou plusieurs grades d’avancement. La progression de la carrière se fait par avancement d’échelon ou par avancement de grade, à l’ancienneté et par examen professionnel.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire