• mardi , 23 juillet 2019

Police municipale de Bordeaux

La Direction de la police municipale et de la tranquillité publique (DPMTP) de la ville de Bordeaux est composé de 140 agents de police municipale et 45 ASVP.

Quelques éléments clés de la Police municipale de Bordeaux

  • policiers armés de pistolets à impulsion éclectique
  • en moyenne 40 agents déployés sur la ville par jour
  • une présence de 5h30 à 3h30 du matin
  • un travail effectué : à pied, en gyropode, à vélo ou en voiture
  • policiers équipés de caméras piétons
  • un centre de vidéo protection (105 caméras sont dispatchées à travers la ville)

Des agents de police municipale de la ville de Bordeaux armés de pistolets à impulsion électrique ©France 3 Aquitaine

3 pôles opérationnels composent la DMPTP de Bordeaux

1) Le pôle de la transmission, de la videoprotection et du service au public

Ce pole est composé, entre autre, du centre de commande radio et du centre urbain de vidéo protection

a) Le centre d’information et de commandement

  • répond aux appels du public
  • maintien un contact radio avec les agents sur le terrain et les effectifs de la police nationale
  • coordonne les équipages sur le terrain

b) Le centre urbain de vidéoprotection

  • traite et utilise les images de vidéoprotection des caméras présentes dans les rues
  • La vidéoverbalisation, ou verbalisation par caméra, a été mise en place à l’été 2016.

Pour accompagner le développement de la vidéoprotection, la mairie a ouvert un nouveau centre de vidéoprotection urbaine, inauguré en décembre 2017 : 130 m2, doté de 18 écrans, formant un mur d’images, avec 20 agents, dont 18 opérateurs vidéo.

Le centre de vidéo protection de Bordeaux

2) Le pôle de proximité

Ce pôle est composé d’une brigade de surveillance et d’une brigade de prévention et de répression des incivilités.

a) La brigade de surveillance des rues. Cette brigade a pour mission principale de contrôler et veiller aux respects des règles dans les rues piétonnes.

b) La brigade de prévention et de répression des incivilités
– contrôle les bars et restaurants
– combat les incivilités : problèmes de voisinage, chiens dangereux, salubrité etc…
– maintient un suivi avec les groupes marginaux

3) Le pôle circulation et stationnement

Ce pôle est composé d’une brigade motocycliste et de brigades dédiées au stationnement.

a) La brigade motocycliste :

– lutte contre le stationnement illégal
– facilite le trafic
– contrôle les niveaux de bruits et de vitesse
– supervise des évènements festifs ou sportifs

b) la brigade du stationnement gênant :

– lutte contre le stationnement non règlementé
– fait appliquer les arrêtés de restrictions de stationnement durant les événements festifs, sportifs ou culturels
– agit sur demande quand un garage privé est bloqué

c) la brigade du stationnement payant (brigade majoritairement composée d’ASVP) :

Particularité de la ville de Bordeaux : des caméras pour les agents

Depuis mars 2018, la police municipale expérimente l’usage de caméras individuelles dans le cadre des interventions de ses agents.

Cette expérimentation est encadrée par le décret n° 2016-1861 du 23 décembre 2016 et autorisée par l’arrêté préfectoral du 30 mars 2017.

La loi encadre strictement l’utilisation de la « caméra-piéton » et prévoit les garanties suivantes pour les citoyens et les utilisateurs :
– Le port de la caméra est apparent
– L’information orale des personnes concernées est préconisée, sauf circonstances particulières
– Un “signal visuel spécifique” est visible lors de l’activation de l’enregistrement
– Les personnels auxquels les caméras individuelles sont fournies ne peuvent avoir accès directement aux enregistrements auxquels ils procèdent
– Les images et sons captés sont stockés dans des espaces sécurisés
– L’accès aux enregistrements est strictement encadré et limité
– Les images et les sons enregistrés sont conservés durant 6 mois et détruits à l’issue
– Le droit d’accès aux fichiers s’exerce de manière indirecte en sollicitant la CNIL, pour procéder à l’examen de la conformité des images et sons stockés.

Les membres de la police bordelaise vont désormais porter des caméras-piétons. © D.R.

Un nouveau projet

La Direction de la police municipale et de la tranquillité publique (DPMTP) de la ville de Bordeaux a élaborée un nouveau projet de service en juin 2018, afin de répondre plus efficacement aux besoins nouveaux des quartiers de la ville.

Trois points majeurs en ressortent :

– renforcer la présence des équipes sur l’ensemble du territoire en soirée,
– promouvoir une polyvalence nécessaire à l’accomplissement de l’ensemble des missions de police municipale,
– sectoriser l’activité des services de tranquillité publique afin de renforcer leur proximité.

Articles similaires

Laisser un commentaire