• mercredi , 21 août 2019

Un garde champêtre mutualisé dans plusieurs communes

Depuis le jeudi 1er juin, la commune de Lapugnoy s’est doté d’un garde-champêtre en mutualisation avec deux autres communes du secteur.

Étant soucieuse de répondre aux demandes exprimées par les punéens en matière de sécurité, la Municipalité s’est associée aux communes de Gonnehem et de Robecq pour recruter un agent de police rurale. L’objectif est d’établir un police de proximité pour lutter contre les incivilités, en complément du travail de la police et de gendarmerie.

Les missions seront celle du maintien de la sécurité, de la tranquillité et de la salubrité publiques des trois communes, dans le cadre d’une entente intercommunale inédite. Vitesse en agglomération, conflits de voisinages ou dépôts sauvages seront des priorités pour ce nouvel effectif. Au vu des nombreux hectares de verdure, l’emploi d’un garde champêtre était la plus approprié. Les attributions de l’agent recruté le 01 juin 2019 vont bien au-delà de la répression des infractions liées aux propriétés forestières et aux lieux de chasse et de pêche.

Pour les petites mairies la solution de la mutualisation est souvent la seule possibilité pour bénéficier d’un service de sécurité de proximité. Dans ce cas les maires de Gonnehem, Robecq et Lapugnoy ont réussi à se mettre d’accord.

Le territoire de l’agent communal devrait avoisiner les 8000 habitants. Le bureau centralisé sera localisé à Lapugnoy.

 

Laisser un commentaire