• mercredi , 8 décembre 2021

Quelles qualités mettre en avant en tant que chef de service de police municipale?

En étant lauréat, vous avez un sérieux atout dans votre manche. Les effectifs de police municipale sont en constante progression. Si le plus souvent les services de police municipale (PM) sont composés d’un effectif allant de un à cinq agents ( c’est le cas de 75% des PM du territoire), ils sont en plein développement. La sécurité a été le premier enjeu des élections municipales en 2020.

Depuis les années 1980, le nombre de communes dotées d’un service de police municipale a plus que doublé tandis que les effectifs des agents ont quadruplé : On dénombre aujourd’hui plus de 24 000 policiers municipaux.

Pour répondre aux besoins, les recrutements se font tout au long de l’année.

I. Capacité d’information, de médiation… et de répression

Lors de l’entretien, sachez convaincre les personnes présentes, le DRH, votre supérieur hiérarchique direct, le maire, les élus… que vous êtes un chef de service PM à l’écoute des besoins des citoyens, qui sait leur porter assistance, capable, éventuellement, de diriger et encadrer les agents placés sous sa responsabilité.

Savoir créer du lien avec la population, basé sur le dialogue notamment pour gérer des populations spécifiques, la concertation, la sensibilisation, l’information, sont des missions dévolues au chef de service PM, la médiation est donc une aptitude indispensable. Mais il doit aussi pouvoir garantir le maintien de l’ordre, veiller à la sécurité publique, et exécuter les arrêtés de police du maire de sa commune ou de l’intercommunalité (Lois du 15 avril 1999, du 15 novembre 2001, du 27 février 2002, du 18 mars 2003 et du 31 mars 2006).

Dans le cadre des  limites de la commune, il est doté de pouvoirs de police judiciaire, qui l’habilitent à effectuer,  des contrôles de vitesse ainsi que des dépistages d’alcoolémie (entre autres). Il est également, en première ligne pour verbaliser des infractions en matière d’environnement (propretés des rues, affichage et dépôts sauvages, dégradation du domaine public…) ou de nuisances sonores. Ces actions viennent en appui des autres forces de sécurité que sont les gendarmes et les policiers nationaux ou d’autres partenaires institutionnels comme les douanes, la préfecture etc …

Il doit donc détenir une bonne condition physique et savoir montrer une maîtrise de soi dans des situations de crise ainsi que de sang-froid. Souvent confronté à des populations en situation de précarité ou en proie à un accident grave, le chef de service PM doit alors savoir faire preuve de grandes capacités d’écoute et d’adaptation, aimer venir en aide aux autres, savoir écouter, et être patient.

Il est aussi amené à travailler sur une large amplitude horaire, de jour comme de nuit, ainsi que le week-end. Il doit donc être disponible.

II. Savoir être un manager aux qualités humaines

Le grade de chef de service de la police municipale conduit souvent à assurer des missions d’encadrement sur le terrain. Au-delà de ses responsabilités administratives, budgétaires, de l’élaboration des emplois du temps et de l’évaluation, il doit donc avoir un rôle de manager auprès de ses équipes, les diriger, et savoir les encourager.

Un chef de service de police municipale doit aussi être fin psychologue et savoir gérer une crise. Il doit également  savoir adepte de l’analyse et du raisonnement tactique. Il dirige les agents placés sous sa responsabilité et organise l’activité de ses équipes en fonction des demandes de l’autorité territoriale. Le chef de service de police municipale fait appliquer la politique de sécurité du maire sur la commune et remplit les objectifs  qui lui sont fixés. Il lui faut donc aussi savoir imposer son autorité et maîtriser les techniques de commandement lors d’interventions. Les qualités relationnelles sont très importantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Envie de rejoindre la police municipale ? 

ou sur

MERCI de votre confiance